• Les choses autorisées ou non

    ( Trop mignon!!!! Je savais que mon espèce était vraiment la plus coquette du monde! #KAWAIIIIIII)

     

    Dans des fics ou même sur internet, (voir même dans la vie de tous les jours) certaines choses sont à bannir et d'autres à bénir. Voilà donc une liste de chose à faire et à ne pas faire:

    Autorisée:

    • Les synonymes sont très souvent recommandés dans les textes pour alléger les écrits et éviter de parraître gros bourrin qui ne connaît que trois pauvres mots qui sont un jour passés dans ses oreilles de troll infâme. Si l'on ne connaît pas beaucoup de variante d'un mot, ce n'est pas grave on fait avec ce que l'on a ou encore une chose magique et formidable se nomme Google (aller voir dans l'internaute ou d'autres sites du genres) le Dictionnaire!

    • Les espaces dans les textes. Quand on écrit quelques choses, il vaut toujours mieux écrire un texte fluide, espacé et bien présenté (vous avez compris, on justifie son texte, les gars!). Les espace permettent de libérer de la place et d'éviter aux gens qui lisent de se fatiguer les yeux. (Ben oui, pensez aux pauvres Hommes qui lisent vos écrit après 20 heures...) Mais Attention, trop d'espace tue l'espace et va rendre votre texte terriblement moche. Il faut savoir s'organiser.

    • Les Slams! J'adore les slams et je trouve ça très original d'en mettre dans ses écrits/ (Note de Drakesse: Un Slam est un texte ou écrit qui se dit verbalement et qui a des consonances poétiques.)

    A Bannir:

    • Bon ben, les fautes. On les réduits au minimum. (Voir la crise de nerf sur le langage SMS)
    • Les couleurs de paroles dans les Fanfics. Mon dieu c'est horrible et illisible, les gars! Ouais, c'est plutôt pratique pour savoir qui parle mais les couleurs agressent souvent nos pauvres petites rétines qui souffrent à la vue de texte en jaune fluo et vert printemps. Presque aussi pire que le orange citrouille et le rouge pétard. Mon dieu, personnellement, je vois des textes comme ça et c'est direct adieu Fanfic. Je ferme la page illico presto! Adios amigo! Buena vacacionnes! Sayonara!
    • Les trop grands espacement de texte et les polices pattes de mouches.
    • Le langage SMS. Mon Dieu, c'est l'un des pires. C'est à croire qu'en plus de faire partie d'une génération adepte de l’électronique et toujours pressée, Je fais partis d'une génération complétement dyslexique incapable d'écrire trois mots correctement. Personnellement, je trouve cela honteux qu'à notre époque des gens écrire de "ki" à la place de "qui", des "ça va?" à la place du bon vieux "ça vas?", Hey! les handicapés on vous à jamais apprit que le "tu" ne sorts JAMAIS sans son "s "? Je ne parle pas des réels gens attends par cette maladie, je l'ai respect et je comprends leurs difficultés orthographique. (Un de mes amis souffre de cette maladie, alors ouais, on râle tous parce qu'en cours il écrit moins mais, c'est pas "cool" pour lui non plus.). Mais, il faut quand même avoué que notre génération fout vraiment le bordel. J'ai presque envie de m'arracher les cheveux parfois en lisant des Fanfics. (Ou même quand cette année des filles de ma classe m'ont demandé si j'étais surdouée parce que ATTENTION, j'avais une moyenne plutôt correcte en français cette année. Allô, 16,30 O.K. c'est bien mais c'est pas être un génie.) Non franchement. On arrête de déconner et on se reprend en main, les gars. Vous savez pas écrire? Ben écrivez des Fanfics, passez vos textes à Bon Patron ! Je ne sais pas moi!
    • Les chapitres qui ne font qu'un page... A ce niveau-là, mes koalas, vous faites juste un One Shoot! ça sert à rien une histoire de 50 chapitres d'une page et un prologue de trois lignes. Non, ça, ça s'appelle un résumé.
    • Les changements de tailles de polices. Restez harmonieux.
    • Soyez clair. Plus le texte est clair et compréhensible mieux c'est. Une histoire que vous seuls comprendrez n'est pas très utile. 

    •   Évitez d'avoir trente mille personnages. Le lecteur ne doit pas se perdre avec tout ces noms. (Ex: à ne surtout pas copié Les Chevaliers d’Émeraude.)
    • Le "On". C'est insupportable de voir qu'il y a encore des gens qui écrire un "on" à la place de notre bon vieux "nous". Vous savez pourquoi "on" ne devrait pas exister à l'écrit? Parce que, moi et n'importe quels autres profs de français vous le dirons -non, je ne suis pas prof è-é, le "on" est un con! C'est une règle, c'est ça. Le "On" est un con. Dans une lettre ou n'importe quoi, écrivez "on" et on vous prendra pour un simplet d'esprit et hop! Votre dossier sera directement jeté à la poubelle. 

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :