• 15/10/2015

    15/10/2015

    Le: 15 octobre, 2015.

    Lieu: Maison.

     

     

    Avez-vous déjà senti la rage couler dans vos veines? Avez-vous déjà pleurer sous la douleur d'un cœur? L'amour fait mal, l'amitié, elle, détruit. Entre deux maux, il faut choisir le moindre. Seulement, si les deux possibilités vous font terriblement souffrir?
    Je me sens idiote, aveugle et désespérée. S'il me voyait, il se moquerait mais, qu'importe. Aujourd'hui je n'ai qu'une envie, le bannir de ma mémoire. Je l'imagine, là, rieur au sourire coquin seul dans une pièce mal éclairée, reflet de sa sombre âme, à se moquer ouvertement. Qu'ais-je donc fais pour mériter une telle sentence? J'ai aimé. En fermant mes yeux, je jurais entendre le son de sa voix rauque s'étendre dans un rire mesquin, j'attendrais presque la pique qu'il me lancerait en se moquant ouvertement de ma naïveté. Que veux-tu, mon cher?

    Je ne suis qu'une petite fille face à toi. Toute terrorisée et triste, attendant presque que tu étendes autour de moi une protection en déployant tes bras, forts, autour de mon fin corps. Seulement, la vie est injuste quand elle est réelle. Les films resteront films et la réalité toujours plus dure. J'ai longtemps souhaité ne jamais grandir pour garder une âme enfantine, seulement, à tes côtés... L'enfant que je suis souffre. Trop innocente, trop puérile sûrement. Tu ne m'attendras pas pour faire ta vie, tu l'as bâtiras loin de moi même. Après tout, qui suis-je pour toi alors que tu es pour moi l'un de mes tout? Une inconnue, un fantôme marquant un mauvais cap de ta vie. Je ne suis qu'une ombre, encore une fois.
    Lorsque la jalousie prend place dans votre cœur, il lui est impossible de s'en protéger. Elle vous ronge jusqu'aux os en brisant les murailles qui ont mit tant de temps à s'élever autour de votre membre sentimentale. Où est la douleur, en cet instant? Nul part et partout à la fois à tel point que s'en est angoissant.

     

    "You don't have mercy for me. You break me with hammer when I say : "I love you, big brother.". Where is a peace in your heart? I'm a monster or it's you? I don't really know but, I'm love with your smile and your words. "

     

    Avez-vous déjà senti la rage couleur dans vos veines? Avez-vous déjà pleurer sous la douleur d'un cœur? Moi, quand je pense à lui, je ressens toutes sortes de choses. Il le sait et s'en amuse. Détestez-le, Haïssez-le, qu'importe donc. Je peux rire à ses côtés, je peux sourire sous ses blagues mais, je peux aussi serre les poings, baisser la tête et vouloir que tout s'arrête. Non, je ne l'aime pas. Non, je ne le déteste pas. C'est entre les deux, constamment. Me duele la cabeza. Me duele el corazón. Me duele el alma. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :