• 14/04/16

    14/04/16

     

    Ais-je déjà utilisé cette image? Je n'en aucune idée. 

    Le 14 avril, 2016.

    Lieu; Maison.

    Musique: Sunrise, Our Last Night.

      Le temps, comme un fleuve, coule à une vitesse folle et mes yeux, voilés par une tristesse infinie, le regarde passer calmement. Avez-vous déjà eu la peur de voir votre vie passer trop vite ou, est-ce juste moi et mes pensées pessimiste? Je ne sais plus trop quoi faire. Ma vie me semble merveilleuse parfois et décalée par rapport à mes réflexions du moment. J'ai envie d'arrêter Ekla et de vivre pleinement mais, la peur du changement, de l'abandon, me pousse à y rester.
      Ais-je encore l'age d'espérer je-ne-sais-quoi? D'ailleurs, ais-je déjà l'age de dire de telles choses? Je suis encore jeune! Je n'ai que 15 ans. (Ah non pardon, il est vrai. Je n'aurais 15 ans quand juin prochain et pourtant, mon esprit se moque de l'age. Je pourrais tout autant dire que j'en ai vingt et rien n'y ferais. Le temps passe et je me moque des rides qu'il peut tracer.) Mais, quel age ais-je? Y a-t-il quelque chose au monde qui puisse m'aider à comprendre? Un astre qui scintillerait uniquement pour moi? Un lever de soleil sur ma vie? 
      Foutaises. 
      Y a-t-il une personne dans ce bas-monde pour oser me dire que je ne raconte que de la merde en boite? 
      Vérité. 
      Ah oui, ça, j'en aurais bien besoin. De vérité. De choses qui puissent me rassurer. Suis-je ainsi à cause du temps, morne et gris? De ma musique? Des Fanfics Ereri que je viens de lire? De l'approche de mon Brevet? De la fin de mon voyage à Barcelone? Du manque de mes amis? Du regret, toujours amer, que j'ai dans mon cœur dû à mes erreurs passées? J'ai comme l'impression que réfléchir n'est pas la chose la plus saine pour moi. Chaque fois que je le fais, je déprime.

     

      Bref. Adieu Ekla. Adieu The Last Fantasy. Voici le final. Le rideau se baisse sur la scène de mon enfance. Au revoir.
      N'oubliez pas que ce n'est qu'un au revoir et dans ce même mot triste et déprimant, il y a celui qui compose le "Revoir".

     

      A bientôt. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :